La zoothérapie : ses bienfaits


La zoothérapie

La Zoothérapie ou la thérapie assistée par l'animale est une discipline récente, même si l'animal a accompagné l'homme de tout temps.

Boris Levinson, psychiatre américain est le pionnier de cette discipline. En 1953, alors qu'il reçoit un enfant souffrant d'autisme, avec ses parents, son chien Jingles est resté dans son bureau. L'enfant qui est d'habitude complètement replié sur lui-même, réagit aux sollicitations du chien, qui vient le renifler, le lécher,..... L'enfant va commencer à parler avec le chien.

Sigmund Freud, Fondateur de la Psychanalyse, avait lui-même sa célèbre chienne Jo-fi, qui restait dans son cabinet, près de lui.

Corinne Maier et Anne Simon y font d'ailleurs référence dans leur BD FREUD, aux éditions Dargaud, 2011. En voici, une illustration....

 

 

 

Cette discipline se formalise peu à peu. Elle nécessite d'être formé à la psychologie, de connaître les pathologies des personnes qu'on accompagne et de s'intéresser à l'éthologie, la science du comportement animal. Il est nécessaire de savoir ce qu'est un chien, un chat, un cheval, un cochon d’Inde,.. Cela nous aidera à lire le comportement de l'animal et à voir comment cela résonne pour notre patient, avec son état intérieur et son histoire personnelle.

Il est également important de connaître son animal, de passer du temps avec lui, pour connaître ses réactions, savoir comment il va. L'animal a des droits et il doit être respecter. Cela doit rester un plaisir pour lui de venir travailler avec nous. L'animal doit avoir des moments de pause, de sommeil, de jeux pour se défouler, de promenades,.

Avec la thérapie assistée par l'animal, nous pourrons accompagner le patient à parler de lui, de son histoire personnelle et de ses problématiques plus aisément. L'animal rassure, il ne juge pas. Il aide à être plus facilement au contact de ses sensations corporelles, de ses émotions et de pouvoir les verbaliser.

Aussi, nous pourrons élaborer autour des souvenirs de l'histoire personnelle, en fonction du corps et des émotions.

Au cabinet, Calypso, ma chienne Cotton de Tuléar, âgée de 11 ans, m'accompagne. C'est elle qui décide, avec les patients des moments où elle intervient. Je fais confiance à son ressenti, sa sensibilité. Je peux aussi la solliciter, ou bien ce sont les patients qui s'en chargent.

 

 

A l'EHPAD, où j'interviens, Calypso m'accompagne et une fois par semaine, Mozart et Chopin, nos deux compagnons, cochons d'Inde, se joignent à nous pour le plus grand plaisir des résidents, qui font partie d'un groupe "médiation animale".

 

 

 

 

 

 

Recommander cette page

Le formulaire ci-dessous vous permet de recommander la page La zoothérapie : ses bienfaits.

 Champs obligatoires

@
@
Veuillez recopier le code de sécurité ci-dessous afin de confirmer que vous n'êtes pas un robot.